06 51 67 38 23 / 06 72 40 44 67

Nos histoires de Mémoires

Antiquités_décoration
jean-jacques bourgeois

PORTRAIT D’UN ANTHENTIQUE PASSIONNÉ

Né à Lisle-sur-la-Sorgue, où il tient boutique d’antiqui­tés et de décoration, Jean-Jacques Bourgeois a toujours été amoureux des sièges paillés. Il les collectionne, les vends …

Mon enfance s’est déroulée dans un environnement, qui avait garde tous les aspects du siècle passe.
Les premières années de ma vie se sont écoulées à Vaucluse. Ce village vivait de ses nombreuses usines instal­lées sur les rives de la Sorgue, profitant de la pureté de l’eau de la Fontaine pour y travailler la pâte à papier ou les textiles, laine et soie. La vie était réglée au rythme des factions qui, nuit et jour, annoncées par de grand coups de sirène, faisait se croiser les deux moitiés des villageois.

famille bourgeois mémoires d un ane fontaines de vaucluze

Jean-Jacques Bourgeois connaît sa Provence, le monde
des meubles et objets anciens sur le bout du cœur. Le décrire c’est tenter de mettre des mots sur une sensibilité rare. Il vous contera les rencontres qui ont formé sont goût d’antiquaire, sa générosité, son exigence, sa passion pour les sièges paillés.

Questionnez-le sur un objet domestique, un outil. Il vous en dévoilera l’usage. Un fauteuil à garnir, il saura choisir la soie qui soulignera la perfection du dossier violoné Louis XV. Laissant deviner son amour immodéré pour le XVIIIe siècle.
Le plaisir d’un jour de chine? Le laisser conter l’histoire d’une courtepointe en toile de Jouy, souligner le détail d’un marli, le teinte d’une peinture d’époque.

jean jacques bourgeois

objet d'exceptions

Trouver & chercher les objets de hasards
Prendre Rendez -vous
« Donec sollicitudin molestie malesuada. Vivamus magna justo, lacinia eget consectetur sed, convallis at tellus. Nulla quis lorem ut libero malesuada feugiat. »
Jean Jacques BOURGEOIS

« Donec sollicitudin molestie malesuada. Vivamus magna justo, lacinia eget consectetur sed, convallis at tellus. Nulla quis lorem ut libero malesuada feugiat. »
David DEMOLIS